Enquête AgingUP!

Alimenter la décision publique en matière de politiques du grand âge à partir des résultats d’une grande enquête nationale et internationale, c’est l’objectif que s’est fixé la Chaire Aging UP!

L’enquête Aging UP! a pour objectif de mieux cerner les préférences individuelles des séniors et de leur entourage concernant le vieillissement et l’entrée en dépendance en France et à l’international afin d’effectuer des comparaisons et d’alimenter la décision publique.

 Une enquête tripartite

L’équipe de la Chaire développe actuellement une enquête originale de grande ampleur, dont l’objectif est de mieux cerner les préférences des séniors et de leur entourage à l’égard des enjeux du vieillissement. Cette enquête permettra plus précisément d’identifier les préférences des individus autour des trois axes de recherche du programme scientifique de la Chaire Aging UP! :

  1. Les modes de prise en charge de la perte d’autonomie,
  2. La prévention et les nouvelles technologies dans le secteur du grand âge,
  3. L’accès et le financement de la perte d’autonomie.

 

Pour des politiques publiques adaptées aux préférences individuelles

Les résultats de l’enquête Aging UP! permettront d’étudier d’une part l’adéquation des politiques publiques aux préférences individuelles et d’autre part de comparer les préférences entre les seniors et leurs aidants.

Cette enquête s’appuiera sur une méthode dite “des expériences par choix discret” (Discrete choice experiment). Cette  méthodes appliquée aux enquêtes économiques permet de révéler les préférences et les arbitrages des individus de manière robuste et reproductible.

L’enquête Aging UP! permettra enfin d’effectuer des comparaisons internationales, en répliquant une diffusion adaptée en France, puis en Allemagne, Italie Espagne, Pays Bas, Grande Bretagne ainsi qu’aux Etats-Unis.

Enfin, des analyses d’hétérogénéité des préférences seront menées en considérant les caractéristiques socio-économiques des répondants ainsi que leurs préférences « comportementales » ou traits de personnalité, ce qui permettra d’améliorer la pertinence des recommandations en fonction des publics cibles.

L’enquête Aging UP! sera déployée en France et à l’international au cours de trois vagues successives entre 2024 et 2025.

À lire aussi